Parution dans le Progrès

Lire l'article sur Leprogres.fr

« J’ai axé mes études dans le sens des métiers électro-techniques, explique Matthieu. J’ai voulu rajouter la spécialité plomberie chauffage afin de proposer des services plus complets. »

Après quelques années d’expérience professionnelle en entreprise, il a décidé, à 27 ans, de se lancer et de voler de ses propres ailes. « Je me suis dit que j’étais capable d’exercer cette profession tout seul, ajoute-t-il. C’est une bien meilleure façon de travailler, motivante et idéale pour gérer au mieux son emploi du temps. En alliant la plomberie à l’électricité, cela donne une marche de manœuvre plus vaste. »

Ce fut chose faire en février dernier. « J’ai débuté par des chantiers et des rénovations de locaux, poursuit-il, j’ai pris de nombreux contacts avec des maçons. Je fais aussi beaucoup de dépannages chez les particuliers. La proximité est favorisée car je peux me déplacer facilement et rapidement. » Ce que Matthieu aime le plus : guider ses clients dans les projets ébauchés, les conseiller pour leur aménagement, les rassurer dans la faisabilité. « C’est une situation qui me convient très bien, reconnaît-il. De plus, ma compagne, de formation comptable, m’aide dans la gestion. Je suis actuellement autoentrepreneur car c’est le début mais je souhaite une véritable entreprise, investir dans un local, dans un camion aussi et développer ce que je viens de mettre en place. »

En dehors de ses compétences professionnelles, Matthieu Bertrand a pour passion la photo. « C’est mon père qui m’a transmis ce goût pour la photo, ajoute-t-il. J’aime repérer le détail original et le mettre en scène, ainsi que les retouches numériques. »

Posts à l'affiche
Posts Récents